28
May

Les incroyables bienfaits de l’ail au miel à jeun

 

L’ail et le miel sont tous les deux reconnus pour leurs vertus de protection du système immunitaire et antibiotiques. Consommé ensemble et à jeun, le mélange nous maintient en bonne santé et peut même soigner plusieurs maux de manière naturelle. L’union des deux composants voit leurs vertus découplées par rapport au fait qu’ils soient consommés séparément.

Le matin, à jeun, notre estomac est dispos et nettoyé. Débuter la journée par le mélange ail et miel mettra notre organisme dans de bonnes dispositions pour bien transformer les aliments ingérés au cours de la journée, à extraire les nutriments essentiels dont ce dernier a besoin tout en éliminant les toxines néfastes.

L’ail est consommé quotidiennement en qualité de condiment dans nos préparations culinaires sans que l’on sache exactement quelles sont ses réelles vertus.

Tout d’abord, il facilite l’assimilation du fer dans le sang grâce à la production de jus gastrique. Il enrichit également celui-ci par ses apports en vitamines et minéraux. Ensuite, il prévient les soucis cardio-vasculaires en réduisant et en contrôlant le taux de cholestérol et de triglycérides contenus dans le sang.

Il est également une source de jouvence non négligeable : mieux que les crèmes de beauté de l’industrie cosmétique, l’ail est riche en antioxydants. Il contribue à la régénération cellulaire. La peau est visiblement nourrie, lisse, tendue et sans acné.

Ensuite, il contribue à renforcer notre immunité afin de mieux protéger notre organisme des microbes et prévient le cancer.

Quant au miel, pris à jeun, il contribue favorablement à la perte de poids par son effet coupe-faim vous évitant les petites fringales en cours de journée.

Il a également des vertus relaxantes et anti-inflammatoires et ceci a été prouvé sur de nombreux cas de migraines chroniques qui ont été soulagées sans avoir eu recours à des analgésiques.

Le miel est également une bonne source d’énergie naturelle et sans effet secondaire contrairement aux boissons énergétiques vendues dans le commerce.

Pour préparer la mixture ail et miel de manière efficace, il faudra mélanger dans un récipient muni d’un couvercle hermétique 12 gousses d’ail finement hachées ou écrasées avec 335 g de miel, soient l’équivalent d’une tasse. Bien mélanger les deux ingrédients et le réserver ensuite dans un endroit sombre pendant une semaine avant de le consommer. La posologie quotidienne est d’une cuillerée à prendre à jeun le matin. Essayez et vous verrez que les bienfaits apportés par cette mixture sont multiples et intéressants pour la santé.

2
May

LE LAIT DE CROISSANCE POUR ENFANT

 

 

Le lait fait partie du régime de base pour la croissance de bébé. Souvent à base de lait de vache, cet aliment en poudre a été transformé afin de convenir aux besoins nutritionnels de l’enfant. Il renferme moins de protéines, mais plus de lipides d’origine végétale et d’acides gras. Ces composants permettent de fixer les minéraux, les vitamines, le fer et les oligo-éléments dans l’organisme du petit.

 

Le lait de croissance

On peut distinguer différents types de lait selon l’âge de l’enfant : celui pour nourrisson ou 1er âge, le lait de suite ou pour le 2ème âge et le lait de croissance. Ce produit l’aide à bien grandir et à se développer tout en lui évitant la carence alimentaire.

Le lait de vache est riche en calcium et en phosphore, mais ne contient que peu de fer. Les parents devront donner du lait consistant en protéines pour qu’il reste en bonne santé dès la naissance.

Dans le lait de croissance, on note une plus grande quantité de minéraux, dont surtout le fer et le zinc. Indispensable pour le poupon, il favorise le développement du système immunitaire et contribue à la minéralisation des os grâce au calcium et de la vitamine D.

 

Le lait entier ou le demi-écrémé ?

Le lait de vache ne convient pas aux nourrissons âgés de moins de 12 mois. Cet aliment est trop riche en sels minéraux et en protéines et peut entraîner des coliques et des maux de ventre. D’ailleurs, il est pauvre en acides gras essentiels pourtant nécessaires au développement cérébral de l’enfant. La carence en fer peut engendrer l’anémie chez le bambin.

À partir de 12 mois, on suggère de donner aux poupons du lait entier plutôt que du demi-écrémé. Il fournit plus de protéines dans l’organisme et contribue à la croissance du chérubin. Riches en vitamine A et B, ces éléments améliorent sa vision sur le long terme.