Développement relationnel

Synchronisation : 100 % de chance de charmer votre interlocuteur

Le synchronisation est une technique puissante permettant de plaire à son interlocuteur à tous les coups.

Vous-même, devriez avoir déjà vécu un moment où vous n’avez pas été à votre avantage, un moment peut-être stressant, où vous ne vous êtes pas montré à votre plein potentiel, où vous n’avez pas su extérioriser cette personne géniale que vous êtes.

C’est assez frustrant parce que qu’au fond de vous, vous savez que vous n’avez pas montrer votre personnalité et ce que vous valez vraiment ! Tout ça à cause du stress ou d’une émotion aussi forte…

Que ce soit donc pour un entretien d’embauche, un 1er rendez-vous, ou tout autre scénario dans lequel vous devez vous mettre en avant, la synchronisation est la solution.

La synchronisation, qu’est ce que c’est ?

C’est le fait de se “calquer” à votre interlocuteur, dans votre communication orale et votre posture. Il ne s’agit pas de mimer, mais d’analyser et s’approprier le style communicatif de la personne face à vous.

  • Le vocabulaire
  • Le rythme (ton, blancs, débit…)
  • La posture
Dans cet article connexé, vous aurez quelques bases pour décrypter les langages du corps.

Petit aparté avant de passer au chapitre suivant. Si vous observez que votre interlocuteur a des gestes fermés (bras croisés…), ne les reproduisez pas. Prenez ce qui est positif et neutre de sa part et saupoudrez de gestes ouverts. En effet, les neurones miroirs fonctionnent dans les deux sens, vous vous adaptez à la personne avec qui vous échangez, comme elle peut s’adapter à vous.

Il faut pour cela une certaine confiance en soi, afin de projeter une attitude forte.

Comment ça fonctionne ?

Cette technique s’appuie sur les neurones miroirs, on entre dans la catégorie psychologie en neuro-sciences, dans sa forme appliquée : la programmation neuro-linguistique.

Pour revenir à nos neurones miroirs, c’est un groupe de neurones qui va s’activer à l’approche de certains comportements connus, et dans le cas de la synchronisation : entraîner un sentiment de satisfaction.

Un petit exemple : Le bâillement. En voyant ou en imaginant une personne bâiller, cela vous donne vous-même envie, qui ne s’est pas retrouvé à bailler en voyant quelqu’un le faire ?

D’ailleurs, si vous l’imaginez assez bien, vous pourriez vous-même ressentir cette envie de bâiller qui monte… et qui monte… et qui monte… .

Voilà l’un des fonctionnement des neurones miroirs.

Quand utiliser la synchronisation ?

Clairement, lors d’un 1er contact. La synchronisation peut-être néanmoins reproduite sur la durée, en général dans le cadre d’entretiens, avec grandes intervalles entre chacun, et qui doivent garder une certaine neutralité.

Lorsque vous connaîtrez la personne et qu’elle vous connaîtra en retour, agissez naturellement, soyez vous-même.

Conclusion

Pour conclure, la synchronisation est utile dans de nombreuses situations, comme un 1er rendez-vous amoureux, un entretien d’embauche, un entretien de vente, demander une augmentation à son patron, etc…

Elle donne certains raccourcis pour séduire, pour savoir quoi dire ou quoi faire. Cette technique met à l’aise, elle permet de mieux se faire apprécier, accepter. Elle nécessite tout de même un minimum de confiance en soi.

Vous pouvez consulter les autres articles du blog qui vous transmettront des techniques tout aussi pratiques afin d’atteindre vos objectifs.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *